De decouverte en decouverte

Publié le par Sylvain

Voila, je vous montre ce qu'est le (ou la ?) Jeepney. C'est le moyen le plus efficace et moins cher pour se deplacer dans Manille. C'est tres bruyant et le nez dans les pots d'echappement des voitures, du delice !

Le climat est toujours tres chaud, et dormir se revele un art ou je n'excelle pas vraiment... Je garde ma serviette a proximite pour m'epomger le front regulierement.

Cette semaine, nous continuons la decouverte de la fondation Virlanie. Je loge avec Benoit a "Caress Home", une maison d'enfants qui ont ete abuses sexuellement. Ils rayonnent pourtant tous de joie, et ils nous apprennent volontiers le tagalog. Je ne retiens pas grand-chose, c'est vrai, mais ils sont tres fiers de leur langue. Selon eux, dans trois mois, je saurai parler parfaitement ;-) Je me fais appeler "Steban" par les enfants... En fait, "Sylvain" est imprononcable : pas de chance, le son [v] et [ain] n'existent pas ! En fait, [v] se prononce [b], [f] se prononce [p]... Ca fait : "I libe in Prance and I am a Birlanie Bolunteer"

Hier soir, c'etait la "Cheese Party", le moment de rencontre entre les volontaires de Virlanie pour partager le fromage, le saucisson et le vin que les nouveaux arrivants se doivent d'apporter. Qu'il fait bon pour les volontaires "long terme" de retrouver quelques instants l'air du pays ! Evidemment, le riz matin-midi-soir, ce n'est pas d'une originalite debordante.

Aujourd'hui, visite du RAC (Reception and Action Center). C'est le centre de detention des personnes ramassees dans la rue, les personnes qui "genent" car ils font ressortir une image negative du pays aux touristes ou aux personnalites publiques. Au RAC, on trouve donc des enfants, des familles, des handicapes et meme des vieillards. C'est terrible. Les enfants nous regardent a travers les barreaux de bois le regard implorant : "What's your name ?". Ils tendent leurs mains, nous les prenons gentiment, nous essayons de leur sourire, certains ont le visage meurtri. Virlanie agit donc dans cette prison afin de les soigner, d'ameliorer leurs conditions de vie et de leur proposer des activites. Deux d'entre nous devraient travailler au RAC pour proposer de nouveaux amenagements. "Optimiser" selon les mots du maire de Manille.

Ce week-end, nous irons surement a la decouverte du vieux Manille, appele Intramuros, avec son port, son jardin Resal (du nom du heros philippin de l'independance) et de son musee national.

Publié dans Philippines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MiniSboob 28/05/2006 13:43

"L'autre soir, alors que je marchais seul dans la rue, des petits enfants ont couru sur moi et me demandant "Give me a kiss". Tu imagines qu'entendre cela m'a profondement touche..."
J'imagine oui... ca doit faire bizarre... Pourquoi ils réagissent comme ça, alors qu'ils pourraient au contraire penser que les occidentaux sont des gens bourrés de fric qui pensent qu'à eux ? ... Ils savent que vous etes là pour les aider ou pas ?
En tout cas ça doit faire chaud au coeur et être un peu triste à la fois...

emmanuelle (sponsor virlanie) 27/05/2006 08:30

bonjour et merci pour ces premières impressions!
je suis suspendue à ton récit, comme nous tous en France, alors n'hésite pas à raconter tout ce qui te passe par la tête, tu as un comité de lecture ici qui compte sur toi!!!!
surtout courage et bravo!
bises

Sylvain 28/05/2006 12:45

Merci beaucoup pour ces encouragements ! Je vais faire de mon mieux !

MiniSboob 26/05/2006 18:46

"Caress Home", une maison d'enfants qui ont ete abuses sexuellement." C'est explicite comme nom ça... :-D
Joli le Jeeptruc là, ça fait un peu Hippy sur ta photo ;-) Mais tu verras quand le tram sera en marche à Douai (s'il l'est un jour), là ce sera du vrai transport en commun (malheureusement pas à 70c le trajet...) !
Ca doit être dur à encaisser la misère des gosses comme ça... mais en même temps soyez fiers de leur être utiles et de leur apporter un peu de bonheur ! Profitez-en et surtotu courage !

Sylvain 28/05/2006 12:49

Oui, nous sommes des pros du Jeepney maintenant ! L'autre soir, alors que je marchais seul dans la rue, des petits enfants ont couru sur moi et me demandant "Give me a kiss". Tu imagines qu'entendre cela m'a profondement touche...