Voyage folklo vers le sud

Publié le par Sylvain

Taxi, Van puis Jeepney, ce sont les etapes obligatoires pour arriver a la ferme. Paysages magnifiques jusqu'a Balayan, petit apercu du lac Taal, et arrivee a Balayan ou tous les conducteurs de tricycles nous abordent : "Tricycle". Remarquons que nous sommes charges comme des mulets, j'ai du mal a croire qu'on puisse charger autant d'affaires sur une moto et son sitcar... Finalement, nous choisissons le Jeepney. Aurelie et moi sommes devisages comme des betes curieuses. Un blanc dans la region, ce ne doit pas etre tres courant. Mais ils nous sourient, et cela nous rassure. On s'agite beaucoup pour nous. Les valises sont dans les pieds de tous les passagers du Jeepney. Les autochtones trouvent cela plutot amusant et ils jouent avec les poignees... comme les enfants de Virlanie faisaient a notre depart de Manille ! Et nous sommes laches au milieu de nulle part. Ah, nous sommes arrives !

La ferme se trouve sur une butte au milieu des collines, et c'est la tout son probleme car les terrains sont sur ses flancs et le manque d'eau se fait cruellement sentir. C'est le probleme majeur de cette maison et Aurelie et moi sommes missiones pour trouver une solution durable et economique pour l'irrigation. Nous sommes un peu livres a nous-memes, et les Philippins attendent beaucoup de nous. Trop, surement, car il faut croire au miracle pour faire venir l'eau sur ce morceau de terrain. Un vrai defi technique. Nous apprehendons beaucoup que notre etude ne soit pas a la hauteur des esperances car nous ne savons rien sur le sujet.

La vous voyez l'un des garcons avec un varan dans les bras... ce n'est pas vraiment un animal de compagnie, mais je crois qu'ils comptent bien le manger. A la ferme, il y a un Tatay, et une Nanay (pere et mere), un oncle, un social worker, un PC (Program Coordinator) et 8 jeunes adultes (de 16 a 23 ans). Le projet tente de leur apprendre le metier d'agriculteur. La plupart du temps, ils parlent le tagalog, pas facile d'en placer une...

Pour rentrer a la ferme, nous allons surement reprendre un tricycle, c'est vraiment folklo !

Publié dans Philippines

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sylviane lopez 22/03/2009 19:12

hello sylvain, c'est vraiment très chouette ce que tu as faisconnais tu quelqu'un qui a travaillé au RAC, cela m'intéresserait d'avoir son opinionà plussylviane 

MiniSboob 02/06/2006 20:39

Plus terre-à-terre... c'est bon le varan ? :-D

Itzel-Marine 01/06/2006 18:20

Woah, Sylvain, what you are doing is very cool..I see your fluent in English now, so I will write to you in English... I am certain you will find a solution to the problem, you and your friend. I am reading your blog with great curiosity, and maybe one day I will follow in your footsteps, and do a similar program. I hope I will get to see you this summer,
Love,
Itzel-Marine

Sylvain 02/06/2006 08:54

"Salamat" Itzel ! Salamat is the word which mean "Thanks", but you've guessed it. Thank you for your comment, and I hope you'll have in your life the opportunity to have a such experience. Discovering an other cultur, an other language, an other way of work (very difficult to integrate). Happy holidays and see you soon ! (big balloon)

thithi 01/06/2006 12:14

bon courage a vous les gens ! c'est sur que vous etes moins aides que nous, mais quand on viendra on essaiera de vous aider avec ad !
 
Bon courage, vous decouragez pas.

Sylvain 02/06/2006 08:46

Merci Thithi, nous tentons de garder la tete hors de l'eau...

christine 31/05/2006 13:22

Faut pas que tu soit stressé à l'idée de ne pas leur pondre LA solution miracle qui d'un coup de baguette magique va régler tous leurs problèmes.
...Je sais c'est facile à dire!
Pour paraphraser un de tes copains,dis toi que tu vas faire avec Aurélie ce que vous pouvez,à la hauteur de votre potentiel et de votre connaissance,et que même si tous les problèmes ne sont pasrésolus au final,loin de là,vous aurez au moins eu le mérite de vous déplacer ,d'y mettre de la bonne volonté en essayant de résoudre leur problème en ayant eu l'intelligence et l'humilité de tenter de comprendre leur langue,leur point de vue et leur façon de penser.
Et que rien quepour ça ,on ne peut que vous admirer et être fier de votre travail quelque soit au final le résultat.
Bon courage à vous deux en tout cas.

Sylvain 02/06/2006 08:44

Merci pour ton soutien inconditionnel !!! Ton commetaire nous fait tres plaisir ! Nous sommes livres a nous-memes ici, et nous ne savons pas encore tres bien par quel bout nous allons traiter le probleme.